Bienvenue,

Votre vin rosé au prix producteur

Composez vous-même votre carton

Transport : bouteilles protégées anti-casse !

Histoire du vin rosé

La provence image


Le vin rosé, une histoire provençale

 

 La Provence tient une position dominante dans la production de vin rosé en France. Une histoire qui vient de loin...

 

Le vignoble provençal s’étend dans le Var, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes, sur une bande d’environ 200 km entre Fréjus et Aix-en-Provence. Son histoire a commencé en 600 avant notre ère, quand les grecs Phocéens débarquent sur nos côtes, avec leurs vins clairs et leur connaissance de la vigne.

 

Des Phocéens aux Romains

Les Phocéens créent alors Massalia (Marseille) qui deviendra un très grand port méditerranéen. Les archéologues y retrouveront de nombreuses traces témoignant du commerce et de la consommation du vin.

A cette époque, le vignoble s’étend du centre de la ville à des zones proches du littoral. La vinification, qui se fait principalement à partir de raisins noirs foulés puis pressés rapidement sans macération, fournit des vins de couleur claire.

Quand les Romains supplantent les Phocéens (en -49), ils organisent les vignobles dans la Provincia Romana (Provence), puis dans toute la Gaule, implantant de nouveaux cépages adaptés aux terroirs.

 

Le visage de la Provence viticole d’aujourd’hui

Du Vème au XIIème siècle, l’Église prendra le relais, développant des vignobles au cœur de monastères qui commercialiseront leurs productions.

Au XIVe siècle de grandes familles et des notables vont acquérir de nombreux domaines. La Provence viticole prendra peu à peu le visage qu’on lui connaît aujourd’hui.

Mais le phylloxera, maladie de la vigne, sera repéré en Provence à la fin du XIXème siècle et s’abattra en quelques années sur  tout le pays, jusqu’à la destruction quasi-totale des vignobles français. La vigne provençale devra être replantée.

                              

Provence, première région de vin rosé AOC

En 1907, la fabrication du vin est l’objet d’une réglementation stricte et un décret de 1935 institue les appellations. C’est l’année de la création de l’INAO , Institut national des appellations d’origine, aujourd’hui appelé Institut national de l’origine et de la qualité. Cet organisme sera chargé de la gestion des appellations.

 

La nature des sols, le climat, le soleil et le mistral permettent à la région Provence Côte d’Azur de déployer une grande diversité de vins, en particulier des rosés et d’être reconnus pour leur authenticité et leur qualité. Nombre d’entre eux sont devenus des Appellations d’origine contrôlée (AOC) :

Bandol, Cassis Palette... 

 

Aujourd’hui, la Provence est la première région française à produire des vins rosés AOC, et son appellation Côtes de Provence compte plus de 85% de vins rosés.